Les égouts se déversent dans le marais du Quellen

Devant l’absence de déneigement des abords de l’église de Trébeurden et du parking de la poste,  certains n’hésitaient pas à  qualifier cette gestion  de ‘‘merde in Trébeurden’’.

Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, avant de se jeter à gros bouillons directement dans les marais du Quellen, c’est le ‘papier cul’ qui circule sur la chaussée de la route du Véades.

Les égouts se déversent sur la rue avec une pression pouvant soulever la plaque de fonte. Il serait intéressant de connaître le débit de la station et  son réel intérêt en pareilles circonstances.

Les conditions actuelles ne sauraient être utilisées, comme c’est le cas depuis plusieurs années, pour justifier ce problème. Bien au contraire, elles sont le révélateur du dysfonctionnement du réseau d’assainissement.

Selon les documents du PLU, la station d’épuration à Trovern bihan a une capacité nominale de traitement pour  8 000  habitants. Elle permet de traiter les effluents de la population estivale de pointe mais uniquement par temps sec. Cette population de pointe était définie en 2001 à 9500 habitants.

Extrait du PLU: ‘des travaux seront donc à entreprendre au niveau des réseaux pour réduire les intrusions d’eaux de pluie dans le réseau d’assainissement’.

Certes le réseau d’assainissement n’est pas sans communiquer avec le réseau des eaux de pluie, mais encore, le réseau des eaux de pluies n’est pas étanche quand il n’est pas obstrué par défaut d’entretien ( voir photo ci-dessous:  résultat chez un particulier).

Avant de prétendre l’urbanisation à tout venant de Trébeurden comme la panacée, ne serait-il pas souhaitable de pouvoir gérer la merde de ceux qui y habitent déjà en protégeant  la nature ?

0 Responses to “Les égouts se déversent dans le marais du Quellen”


Comments are currently closed.