Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Au  nom du respect de l’environnement, utiliser un site classé, c’est-à-dire un lieu dont le caractère exceptionnel justifie une protection de niveau national (journal officiel) pour permettre la vidange des camping-cars, cela existait et c’était  à  TREBEURDEN.

Mais encore, comment peut-on revendiquer pour certains espaces une protection  NATURA 2000 (extraction du sable en baie de Lannion) et ne pas respecter  les espaces qui bénéficient déjà de cette appellation et protection.

Après quatre ans de procédure, Le tribunal administratif de Rennes en date du 9 avril 2015 vient de donner raison à l’association AVENIR DU LITTORAL. Ce jugement est maintenant définitif.

« Le stationnement et le séjour des camping-cars sur l’aire de service de Goas Treiz »  sont jugés illégaux. Le maire est enjoint d’abroger les arrêtes associés.

Le jugement condamne la commune de TREBEURDEN et de fait la position de son ancien maire Michel LISSILLOUR (droite), ce dernier a eu, lors de l’audience au TA, le soutien du nouveau maire (2014) Alain FAIVRE (PS) qui avait délégué, à cet effet, son premier adjoint : Yvon GUILLOT.

A l’appui de ses arguments les plus significatifs AVENIR DU LITTORAL invoquait les infractions :

– aux sites classés,
– aux espaces remarquables,
– au POS,
– au SCOT,
– aux espaces proches du rivage et régis par la règle des 100 mètres,
– aux sites communautaires classés Natura 2000 (ZNIEFF de type 1, ZICO).
– à la réglementation des permis de construire relatifs aux terrains de campings,

– aux dangers liés à l’organisation de spectacles  en bordure d’une départementale (1 mort).

Malgré la position du premier adjoint dont la pensée se résume à  « vous n’aimez pas les camping-cars ! » , la mairie a mis en place une signalisation  pour faire respecter ce jugement des marais du Quellen. Elle a étendu,  bien n’y étant pas contrainte, ces dispositions au parking en limite d’urbanisation à l’entrée ouest des marais. En aucun cas, le Tribunal Administratif  limite la portée de son jugement au stationnement NOCTURE  comme le prétend et l’écrit monsieur Yvon GUILLOT.

Expression du « changement c’est maintenant », Alain FAIVRE a soutenu au TA une position contraire à ses engagements écrits de 2008 et les promesses de sa campagne électorale de  2014.

En 2008, il adressait un courrier à AVENIR DU LITTORAL. Il déclarait:

–  » nous nous engageons à agir pour le respect des espaces naturels et la protection des sites remarquables qui sont une marque de la notoriété de notre commune.

– concernant l’aire des camping-cars de Goas Treiz, nous pensons que la situation ne peut rester en l’état.

– Le PLU actuel n’autorise pas le stationnement des camping-cars à cet endroit (Zone NA et NL) : on peut même s’étonner qu’il y reste autorisé.

– Nous nous engageons à rechercher rapidement un nouveau site d’accueil répondant aux normes environnementales ».

Le changement, vous pouvez le constater dans l’article de Ouest-France du 27 mai 2014 ** : Camping-cars : la vidange à Goas-Treiz.

Loin de moi la volonté de jeter le discrédit sur une équipe municipale, il y a des élus qui œuvrent pour le respect des décisions de justice et la défense de l’environnement, c’est le changement que j’attends, Trébeurden en a besoin!

Christian Le Yaouanc

** OF : Les camping-cars pourront-ils ‘revidanger’ à Goas-Treiz ?

Alain Faivre, le nouveau maire, propose de modifier la délibération du 6 juillet 2012, concernant le tarif des nuitées des camping-cars. « Cette proposition fait suite à une demande des campings. Ils estiment qu’ils ne peuvent pas être concurrentiels face à un tarif de 5 €. »
Le maire propose de passer le tarif à 7 € et en profite pour aborder le cas de Goas-Treiz : « Pour ce prix, il faut offrir un service aux camping-caristes. Nous voulons rouvrir la trappe pour leur permettre de vidanger leurs eaux usées, d’autant qu’elle est reliée au tout-à-l’égout. »
Bénédicte Boisron, adjointe dans l’ancienne municipalité, conteste : « Cette aire de service touche le marais du Petit-Quellen. Ce site naturel mérite une protection. C’était une des raisons de notre décision de déplacer l’aire de service vers la route de Lannion. »
Alain Faivre estime pour sa part que « si l’aire est ouverte, il vaut mieux ouvrir la trappe que de favoriser des vidanges sauvages. » Il annonce en outre qu’une plaquette d’information sur ce sujet sera prochainement éditée pour les camping-caristes. Malgré leur réserve sur l’ouverture de la vidange à Goas-Treiz, les colistiers de Trébeurden passionnément votent les nouveaux tarifs, adoptés à l’unanimité.

0 Responses to “Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !”


Comments are currently closed.