Méfiez-vous des effets secondaires, notre société n’est pas un corps homogène !

En 2012, certains d’entre nous ont voté HOLLANDE alors que d’autres ont porté leur choix sur SARKOZY.

Cinq ans plus tard, la grande majorité des français refuse la politique proposée par ces deux anciens présidents.

Paradoxe de cette situation, d’après ce que veulent nous dire les instituts de sondage, un grand nombre d’électeurs, qui rejette la politique de l’actuel président, adoube MACRON. La plupart des proches du président et membres du gouvernent le soutiennent ouvertement.

Il a la faveur de HOLLANDE qui considère que l’on ne doit pas mettre en cause son bilan en précisant que le nouveau président devra partir de son travail pour éventuellement faire mieux. La dérive initiée par HOLLANDE serait à préserver. A TRIBORD TOUTE : c’est à droite à moins de ne pas regarder vers l’avant du navire, mais HOLLANDE le sait-il !

Les idéaux de 2012, face à cette trajectoire et aux peuples inconnus qu’ils abordent, s’adaptent. En mal de leader charismatique, certains font allégeance à MACRON : le très radical MADELIN, le premier ministre VILLEPEN,  l’écrivain Bernard Henry LEVY et Alain MINC.

Le projet MACRON est un hybride des politiques SARKOZY et HOLLANDE, si elle n’est pas perçu comme stérile, il n’est pas interdit de penser qu’elle peut assurer la reproduction de certains privilèges à vos dépends.

Comme vous le dites, Hollande vous a fait marcher, mais avec MACRON, la marche sera forcée.

Penser vous que c’est en augmentant la dose de la politique actuelle qu’elle sera en ce qui vous concerne du meilleur effet ? La posologie vous est présentée par monsieur MACRON avec une gentillesse indéniable et un grand sourire, mais méfiez-vous des effets secondaires, notre société n’est pas un corps homogène !

0 Responses to “Méfiez-vous des effets secondaires, notre société n’est pas un corps homogène !”


Comments are currently closed.