Tag Archive for 'Alain Faivre'

Trébeurden: la mairie entretient l’insécurité

En partant de l’église de Trébeurden en direction de l’Île Grande, la route de Kérariou est  dangereuse. Depuis plusieurs années, j’interviens auprès de la mairie. Le 5 janvier 2010, j’ai adressé un courrier à monsieur Cojean, adjoint chargé de la sécurité, avec copie à chacun  des élus de la commune. Monsieur Alain Faivre est le seul a m’avoir répondu et m’avoir assuré de ses démarches en se sens.

J’ai réclamé une signalisation relative à la dangerosité de la rue. Depuis, les réparations à minima sont périodiques mais  ne résistent pas plus de quinze jours,  la signalisation a disparu, les nids-de-poule demeurent.

En septembre 2009,  lors de la réunion de quartier,  le sujet a encore été abordé. Il a été fait état de l’accident d’un adolescent, au demeurant pas assez grave pour changer les priorités de monsieur le maire.

Certes, la remise en état des routes a un coût! Monsieur le maire, pourrait-il chiffrer le prix de la vie de nos enfants?

A défaut de répondre à mes courriers  les élus, en charge des dossiers , concernant   l’état  de la voirie, se font photographier pour la presse en d’autres lieux.

Lettre adressée à la mairie

cliquer sur ce lien

La loi littoral : monsieur Alain Faivre est contre !

Monsieur Alain Faivre, pour justifier son allégeance  au  maire de Trébeurden ,  met en cause les associations de défense de la nature et de l’environnement. en  déclarant en conseil municipal ne pas pouvoir soutenir des associations  qui sont contre tout.

En matière d’urbanisme  monsieur Alain Faivre a toujours soutenu le maire. A ce titre il doit faire sienne la condamnation  définitive de la commune pour non respect de la loi littoral.

Dans cette affaire, à l’Armor, Michel Lissillour maire de Trébeurden, afin de se pourvoir en appel,  justifiait comme toujours sa position en raison de l’avis de son avocat. Ce jugement a, disait-il, valeur d’exemple. Monsieur le maire et Alain Faivre seraient-ils un tout ?

Mais encore, lorsque quelques instants après avoir voté  le budget supplémentaire  2008 (décembre 2008), monsieur Faivre demande en conseil municipal où se trouvent dans ce  budget  les  lignes  directrices  2009, monsieur Faivre  confond  tout !

Certes, j’entends dire ici ou là qu’à Trébeurden c’est ‘Bonnet blanc et blanc benêt’. D’autres affirment que Michel Lissillour ne serait pas de droite alors qu’Alain Faivre  s’efforcerait de  mettre le ‘cap à gauche’.

A bâbord toute !

‘Bonne mère de la garde, prions pour tout ces marins qui n’ont jamais quitté le port’  et  arrivent  néanmoins à  se faire mener en bateau !