Accueil  > Edito  > PORS TERMEN : massacre à la pelleteuse

PORS TERMEN : massacre à la pelleteuse

publié le 6 juin 2016 par Christian LE YAOUANC

L’estran sur le secteur de PORS TERMEN en TREBEURDEN a fait l’objet de dégradations irréversibles. AVENIR DU LITTORAL a porté plainte avec constitution de partie civile auprès du Procureur de République.

La gestion de ce dossier mérite réflexion devant la précipitation des autorisations accordées, le non respect des règles applicables à un site classé, l’abus de droit relatif aux autorisations données, les décisions incohérentes au regard du problème posé, l’absence de suivi des travaux et l’ampleur des dégradations pour la plupart irréversibles.

Délit s’il en est, le site classé est ignoré, mais encore : un arrêté préfectoral autorisant les travaux est délivré préalablement à la demande faite par son bénéficiaire et cela pour des dates d’intervention antérieures à la date de signature dudit arrêté.

Sous la pression du public, la mairie y a mis un terme le 14 mars, c’est-à-dire un jour avant la limite de l’autorisation donnée (du 1 février au 15 mars).

Indépendamment du saccage de l’estran, les actions réalisées vont à l’encontre de l’objectif invoqué pour ces travaux. L’effondrement de la falaise, objet de ces demandes est la conséquence du ravinement qui provient du ruissellement de l’eau sur les parcelles de LAN KERELLEC et non d’une modification liée à un changement du trait de côte par la mer.

Nous avons une géologue comme première adjointe à la mairie de Trébeurden, pourquoi ne pas l’avoir consultée ?

Cet estran rocheux fait l’objet d’une protection au titre d’un site classé et d’un engagement vis à vis de l’Europe dans le cadre de NATURA 2000. Il y est précisé que les champs de roches constituent des enclaves écologiques d’une biodiversité élevée, ainsi que le fort intérêt patrimonial de la flore et de la faune.

Ce holdup réalisé sur le Domaine Publique Maritime (DPM) est une aberration qui a pour conséquence de fragiliser le trait de côte et à terme, les parcelles de ce littoral.

Depuis 2007, AVENIR DU LITTORAL intervient tant auprès de la préfecture que de la mairie pour faire respecter les protections résultant du décret de classement de ces sites sur la commune de Trébeurden.

Malgré sa condamnation, la mairie ergote pour ne pas respecter la décision de justice (Goas Trez), voire ne pas respecter globalement les règles applicables aux sites classés de la commune au prétexte qu’il n’y a pas de procédure en cours (pour l’instant) : déchetterie sur site classé...

En mai 2014, la mairie a utilisé les dunes du Goas trez (site classé) comme champs de manœuvre pour son tractopelle. AVENIR DU LITTORAL est intervenue pour stopper ce désastre et demander une protection de ce lieu. Pédagogie et dialogue obligent, il n’y a pas eu de poursuite judiciaire. L’élue adjointe à l’environnement a bien réagi et a pris les décisions qui s’imposaient.

Ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savaient pas !

  • site classé : GOAS TREZ

  • site classé : PORS TERMEN

  • le journal Ouest France

  • La demande concerne les parcelles 105 et 655.

  • L’érosion marine des rochers ne peut pas avoir été réalisée par un coefficient de marée de 118 (photo et indication se trouvant dans le dossier d’autorisation déposé en mairie)

  • Google earth avant les travaux

Document(s) joint(s)

Plainte adressée au Procureur de la République

Dans la même rubrique

Réunion avec M le maire | Cone de vue de Rougoulouarn | Les marais du Quellen | Election municipale 2008 : | Penvern : Avenir Du Littoral se désiste ? | La poubelle nature | Trebeurden : PLU annulé | Plainte au pénal | Trébeurden épinglé par la loi littoral | Pollution à Tresmeur ! | Loi littoral : la chaine parlementaire LCP à Trébeurden | Formation sur la loi littoral | Extraction de sable près des côtes de Trébeurden | Naufrage du TK Bremen | Loi littoral : La commune de PLESTIN LES GREVES condamnée | Le pourvoi en cassation du maire de TREBEURDEN est rejeté | Le peuple des dunes | Enquête publique du SCoT du Trégor | SCOT du Trégor : AVENIR DU LITTORAL répond au Syndicat | Penvern : détournement d’un chemin communal ? | Penvern : dilapidation du patrimoine communal | Découverte de l’estran et de l’île MILLIAU | Chemin de PENVERN : AVENIR DU LITTORAL répond | RUNIGOU : Condamnation de la commune | GOAS TREZ, les marais du QUELLEN : Nouvelle condamnation de la commune | TREBEURDEN, Goas-Treiz : le jugement dernier ? | Le Peuple des Dunes en action ! | PORS TERMEN : Le courrier du Préfet, la réponse du Maire | La Justice interdit l’échange du chemin de Penvern